viernes, 22 de febrero de 2013

Pongamos, por ejemplo, que hablan de Daniel (Vasella)


«Je suis soulagée que la pression de l'opinion publique ait mis fin à cette outrageuse tentative d'enrichissement. Nous payons tous, avec le prix des médicaments, les salaires abusifs de Vasella et consort. La discussion ne s'arrête par là: il faut l'initiative «1:12 - pour des salaires équitables»* pour éviter que les salaires des managers des entreprises pharmaceutiques et d'autres branches n'atteignent des niveaux incommensurables. Et il faut un salaire minimal pour permettre aux plus mal payés de vivre de leur revenu».
Regula Rytz, vice-présidente des Verts

«Renoncer à l'argent ou vouloir en faire don ne change rien au fait que beaucoup de porcelaine a été cassée. Que des montants aussi énormes puissent être accordés au détriment d'une entreprise montre la nécessité d'agir dans le domaine. Le contre-projet (à l'initiative Minder) reste à ce stade le bon moyen de mettre fin à l'avenir aux agissements d'un Vasella».
Philipp Müller, président du PLR

«C'est un premier succès pour l'initiative de Thomas Minder. Ce cas montre que le problème ne se limite pas à Vasella, mais que nous avons affaire à un cartel de gens qui se partagent les postes importants. Il s'agit de casser ce cartel, et ce n'est possible qu'en disant 'oui' à l'initiative contre les salaires abusifs».
Christian Levrat, président du PS


“Paying fair compensation for services is OK. However, this is a compensation for which Daniel Vasella has to do nothing.”

Birgit Kulhoff, fund manager with Rahn&Bodmer/Zurich



“This help-yourself culture undermines confidence in the whole economy,”

Simonetta Sommaruga, Switzerland’s federal justice and police minister.


“The whole thing was organized in secret,”
 “It’s a violation of the shareholder law and i think it’s also a violation of criminal law.”
Hans-JacobHeitz, Swiss lawyer (acts for shareholders)

Ver

Ver también:

Novartis boss Vasella exits amid controversy

(*)1:12 - Pour des salaires équitables. Iniciative populaire 

Publicar un comentario