jueves, 11 de diciembre de 2014

Novartis (Joerg Reinhardt) se "abre de manos" a Roche...y no excluye la colaboración.

"Je n’exclus donc pas l’examen 
d’une collaboration ponctuelle, 
si l’occasion se présente 
et que c’est dans l’intérêt de Novartis."

Joerg Reinhardt a entamé un processus de modification de la culture d’entreprise de Novartis

Interview Willy Boder / Le Temps, Samedi 29 novembre 2014



J.Reinhardt & S.Schwan
Après les départs de Daniel Vasella et de Franz Hummer, les relations entre les deux multinationales pharmaceutiques bâloises se sont normalisées. Un rapprochement dans la recherche de médicaments contre le cancer est-il envisageable?
– Je considère Roche comme un concurrent normal, ni plus ni moins. Je n’exclus donc pas l’examen d’une collaboration ponctuelle, si l’occasion se présente et que c’est dans l’intérêt de Novartis.
Des discussions ou des propositions sont-elles amorcées?
– Nous rencontrons de temps en temps des représentants de Roche, comme ceux d’autres sociétés. Il y a donc toujours des discussions informelles sur tel ou tel thème, mais je ne suis pas en mesure de confirmer quelque chose de concret. Quant au dossier de notre participation de 33,2% dans le capital de Roche, il n’est pas sur la table en ce moment. Il s’agit toujours d’un investissement à la fois stratégique et financier.
Publicar un comentario en la entrada