jueves, 6 de octubre de 2016

VIAGRA: La caida de los...dioses.

Les spécialistes des génériques s'attaquent au marché du Viagra




Et ils sont nombreux à s'y préparer. Sanofi, Mylan, Servier, Novartis ou Teva, tous les grands du médicament générique sont dans les starting-blocks. 

En France, quinze laboratoires ont obtenu l'autorisation de lancer leur version du sildenafil, nom scientifique de la fameuse pilule. "C'est un produit très connu, important, donc nous devons tous l'avoir à notre catalogue", résume Anne Baille, qui préside Actavis, le premier fabricant américain de médicaments génériques.  (...) 


  • L'utilisateur-payeur sera-t-il avant tout sensible au prix, et se ruera-t-il sur les génériques peu chers ? 
  • Voudra-t-il au contraire être sûr du produit, et restera-t-il fidèle à la marque Viagra


Compte tenu des débats persistants sur la qualité des génériques, l'expert Stéphane Sclison, d'IMS Health, table sur un succès des copies plus faible que pour d'autres produits. 

 "Rien n'est écrit, estime François Tharaux, directeur du marketing de Biogaran. Les génériques ont beau être absolument équivalents aux produits originaux, certains en doutent encore. Le cas du sildenafil permettra de mesurer la force des croyances des patients. Ce sera un bon test."

"Ocurrió" durante otras vacaciones de verano...
(Ver)

Publicar un comentario en la entrada