martes, 12 de mayo de 2015

Y ahora... Viagra en el paludismo.


La molécule de la célèbre petite pilule bleue pourrait servir à bloquer le cycle de développement du parasite responsable de la maladie, selon une étude franco-londonienne publiée dans la revue «PLOS Pathogens». Si ces premiers résultats exploratoires sont encourageants, on est encore loin d’une distribution du Viagra comme médicament anti-malaria. 


Dans la masse des informations scientifiques diffusées chaque jour aux médias, certaines attisent la curiosité plus que d’autres. C’est le cas de cette étude publiée ce vendredi dans la revue PLOS Pathogens , qui montre que le Viagra pourrait permettre de lutter contre la malaria. Loin de l’aspect purement accrocheur de la nouvelle, il semble que certaines molécules composant la célèbre petite pilule bleue puissent bel et bien jouer un rôle pour enrayer le cycle de développement complexe du parasite Plasmodium falciparum , responsable du paludisme. (Más)

Ver también:

Novartis anuncia medicamento promisor contra la malária


Publicar un comentario en la entrada