viernes, 16 de enero de 2015

Ratón de biblioteca:Voyages au bout du froid. Les 8 pôles de Frederik Paulsen / Charlie Buffet et Thierry Meyer





Sa première grande aventure, Frederik Paulsen l’a vécue à la tête du groupe pharmaceutique dont son père lui céda les commandes à trente ans. Plus tard, Ferring étant devenue une multinationale, le capitaine d’industrie s’est souvenu des récits de Vikings de son enfance suédoise et de ses envies de terres inconnues. Il est parti à la découverte des mondes glacés. 

Au premier printemps du millénaire, il a foulé le pôle Nord et découvert que la terre cachait d’autres pôles : le pôle magnétique, ce point mouvant que désignent les boussoles, le pôle géomagnétique, plus stable, et le pôle d’inaccessibilité. Comme la terre a deux hémisphères, ces quatre « pôles Nord » ont leur jumeau au sud, en Antarctique. Frederik Paulsen s’est lancé un défi : devenir le premier homme à atteindre les huit pôles de la planète. 

Charlie Buffet et Thierry Meyer racontent les treize années d’aventures dans des lieux froids et hostiles, qui gardent l’empreinte des exploits passés et où les scientifiques décryptent l’avenir de la planète. (Ver)

Les deux auteurs décrivent un homme atypique, étrange et complexe, un taiseux au flegme britannique, dont la passion est d’arpenter les régions polaires. Travailleur acharné élevé dans les valeurs protestantes, Frederik Paulsen a décidé un jour de se désengager de la direction opérationnelle de Ferring pour réaliser un rêve: mettre ses pas dans ceux des pionniers de l’Arctique et de l’Antarctique. Depuis quinze ans, il y consacre beaucoup de temps et d’énormes moyens, à la mesure de sa fortune que l’on dit colossale. 

Ses Voyages au bout du froid racontent comment le milliardaire a visité les huit pôles répertoriés en Arctique et en Antarctique. Quatre au Sud et quatre au Nord. Les deux pôles géographiques éclipsent habituellement les pôles magnétiques, géomagnétiques et d’inaccessibilité. Le récit, vivant et didactique, détaille ce qui les distingue. Des cartes permettent de visualiser leur position respective.(...)

Les Editions Paulsen qui publient Voyages au bout du froid sont une maison créée par le milliardaire, avec la vocation de faire connaître le monde polaire. Aucune autre société du groupe Ferring ne porte le patronyme de son président. Un signe de la valeur supérieure que Frederik Paulsen attribue à la transmission du savoir. Il admirait son père, un médecin qui était «une encyclopédie vivante». De cette autorité tutélaire, il a hérité cette soif de connaissances et cette foi dans l’innovation, la technologie et la science qui sont le carburant de ses périples polaires, expliquent les deux auteurs. 

Ver:
 Un mystérieux milliardaire vaudois à la conquête des pôles

Ver también:

Dinero (pharma) en Suiza...(III):Ferring, Salus, Debiopharm...

Publicar un comentario en la entrada